La mecanique de fixation
|< précédent
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |
suivante >|
La mécanique de fixation des corps de caméra

La mécanique de fixation des caméras v2 entre elles et sur le support à bord de l'avion a été entièrement repensée. En effet, la technique employée jusque-là avec les caméras v1 ne permettait pas un changement rapide d'une tête de caméra par une autre : afin d'atténuer les vibrations liées à la fixation des caméras en porte-à-faux, des cales étaient disposées entre les faces arrières avec de la colle silicone. Le dispositif qui était employé pour tilter les caméras par rapport à la verticale conduisait également à une mise en porte-à-faux des caméras source d'instabilité géométrique.

Nous avons donc opté pour une "imbrication" compacte des caméras les unes avec les autres. Ceci est autorisé par une interface sur chaque face latérale des têtes de caméras avec 4 aimants (2 pôles + et 2 pôles - en disposition croisée) et 4 logements destinés à accueillir des petits pions mécaniques entre les faces des caméras voisines. La cote mécanique de ces logements est très précise (au micron) et détermine la précision avec laquelle une tête de caméra va être alignée avec les autres. Il existe 2 types de pions : les pions de sécurité et les pions de précision. On a 2 pions de chaque type entre les faces des caméras voisines.
interface mécanique de fixation
Vue en image de synthèse des différents éléments des faces latérales intervenant pour la fixation des caméras entre elles

Cette interface mécanique est identique sur tous les corps de caméras, longue ou courte focale.

comparaison interface mécanique de fixation

Comparaison des cotes mécaniques des faces latérales sur les 2 designs mécaniques

Une fois les têtes de caméras solidarisées les unes avec les autres, on peut les placer sur le support destiné à être fixé sur la plateforme dans l'avion via un système de fixation s'interfaçant avec les logements des pions et avec les aimants.

Dans le cas d'une configuration à 4 têtes verticales, le système permet d'ôter les caméras quasi instantanément, par simple action sur deux pinces de verrouillage. Cette configuration n'est plus utilisée telle quelle en production mais sert encore au laboratoire en particulier pour les étapes d'étalonnage.

verrouillage mécanique de fixation
Système de verrouillage de la mécanique de fixation des caméras

Dans le cas des activités de production, que les caméras soient utilisées en version 4 têtes ou 8 têtes, la même mécanique de fixation est utilisée pour pouvoir placer les systèmes sur la plateforme SOMAG GSM3000. Dans ce cas une phase de démontage-remontage d'une tête de caméra peut prendre quelques dizaines de minutes.




|< précédent
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |
suivante >|
Site internet de la recherche à l'IGN