Peripheriques avion
|< précédent
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |
suivante >|
Les périphériques à bord de l'avion : FMS, INS et GPS
 
    Pendant leurs 2 premières saisons de PVA en production, nos caméras v2 ont continué de servir avec le mode de fonctionnement hérité de la première génération du système à savoir :
  • un renseignement de la vitesse de l'avion et de l'altitude de vol via une liaison série entre le GPS de navigation de l'avion et le rack maître
  • un renseignement de l'altitude sol à la main préalable à chaque axe de vol d'où découle pour chaque axe de vol la donnée hauteur de vol et donc le pixel sol
  • un cadencement de la prise de vue régulier durant un axe de vol. La fréquence étant calculée en fonction du recouvrement longitudinal choisi, du pixel sol et de la vitesse de l'avion transmise
  • l'activation (respectivement l'arrêt) de l'acquisition par un opérateur en début (respectivement en fin) d'axe de vol
  • l'envoi d'un top GPS de la caméra vers le GPS de l'avion pour le repérage des sommets de prises de vues
  • pas de mesure inertielle pour chaque cliché
  • un asservissement sur la verticale de la plate-forme stabilisée autonome (pas de données externes provenant d'une IMU)
    Ce mode de fonctionnement présente quelques inconvénients dont on retiendra les 2 principaux :
  • impossibilité d'introduire un cadencement variable au sein d'un axe de vol en fonction de la variation de la résolution due à un terrain accidenté (cas fréquent sur les départements de haute montagne)
  • pas de données de mesures d'attitude de la caméra au moment de la prise de vue (données angulaire) qui pourraient permettre d'alléger considérablement la phase d'aérotriangulation.
    Le Service des Activités Aériennes de l'IGN s'est familiarisé avec le logiciel de préparation de mission d'une caméra du commerce installée dans un de ses avions et dotée d'une IMU (Inertial Measurement Unit), et a vite exprimé le désir et le besoin de voir notre système inséré dans un ensemble fonctionnel avec FMS (Flight Management System : logiciel de gestion de vol exploitant un fichier dans lequel tous les sommets de prise de vue sont déterminés avant la mission) et centrale inertielle.

    Un appel d'offres a été lancé et la société IXSEA a developpé pour nous l'intégration de notre système dans un nouvel environnement avion avec FMS et AIRINS gommant les deux inconvénients recensés plus haut.





|< précédent
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |
suivante >|
Site internet de la recherche à l'IGN