Les configurations
|< précédent
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |
suivante >|

    Chaque tête de caméra est équipée d'une prise BNC permettant de la synchroniser avec d'autres têtes de caméras nous offrant ainsi toutes sortes de configurations système possibles. Ce sont les "caméras multiples" de l'IGN basées sur une synchronisation de déclenchement de prise de vue dont la précision est de l'ordre de 10 µs.

     Ce concept a été tout d'abord pensé pour faire de l'acquisition multi-canal à partir de caméras noir et blanc (munies de filtres colorés Rouge, Vert et Bleu) afin de s'affranchir des artefacts colorés que l'on observait dans les images des caméras à capteur couleur type BAYER. Puis le principe a été étendu à des configurations à visée oblique : soit gauche-droite (par rapport à l'axe de vol) soit avant-arrière. Nous avons récemment réalisé les développements nécessaires à la combinaison de ces 2 principes, c'est-à-dire une quadri-caméra pour une acquisition verticale dans 4 canaux spectraux couplée à une bi-caméra type gauche-droite munie de focales plus longues pour une acquisition à géométrie plus résolue.

    Ces configurations sont bien sûr rendues possibles par les développements logiciels qui ont été faits au niveau des racks d'acquisition. Ces développements sont basés sur la communication par réseau éthernet entre un rack maître et des racks esclaves. Les logiciels de gestion de l'instrument composé de plusieurs têtes de caméras tournant sur le rack maître.

    Voici maintenant décrites en quelques mots les différentes configurations déjà utilisées avec nos caméras :cam1
  • La plus simple : une tête de caméra associé à son rack. Le système bien sûr le plus léger et le plus portable. Idéal pour de petites missions ponctuelles.


cam4
  • La grande "classique" : la caméra quadri-canal actuellement utilisée pour les travaux de prises de vues de vocation. Généralement, on utilise les canaux rouge, vert, bleu et proche infrarouge. Pour une description plus pointue de l'aspect spectral de nos filtres se référer à la page spéciale. On peut bien sûr utiliser d'autres bandes spectrales que celles que nous utilisons.
  • La caméra "papillon" gauche-droite : elle était basée surpapillon l'utilisation de 2 caméras couleurs 3072 x 2048 pixels. Ces 2 images se recouvraient d'environ 150 pixels. Il en résultait une image composite dite "papillon" de 6000 pixels de large par 2000 pixels de haut. Elle permettait donc à l'époque des plans de vol comportant 2 fois moins d'axes (donc 2 fois plus économiques) ou bien très simplifiés comme lorsqu'il a fallu voler sur le cours de la Loire Supérieure (les méandres étaient contenus dans une bande de 6000 pixels de large).avarr
  • La caméra "avant-arrière" : basée sur 2 têtes de caméras noir et blanc visant en avant et en arrière de la verticale avec un léger recouvrement entre les images avant et arrière. Elle permet d'acquérir des données avec un rapport B/H plus compatible avec des travaux de restitution. Elle a volée une fois sur la région d'Apt pour le compte de travaux d'élèves de l'ENSG.
  • La caméra dite "marseillaise" car ayant à ce jour volé sur la ville de Marseille. Elle est lemarseil résultat du couplage d'une caméra "classique" avec 4 objectifs de 100 mm et les bandes classiques R,V, B et pIR et d'une caméra avant-arrière équipée également de 100 mm et sans recouvrement entre les caméras avant et arrière. Ces 2 dernières permettent d'acquérir une image des façades des bâtiments. Les images acquises ont permis au MATIS d'avancer dans ses travaux sur les modèles urbains.

  • La caméra "6 têtes" dernière-née. Elle est composée d'une caméra "classique" avec 4 objectifs de 60 mm (avec les bandes R,V, B et pIR) et d'une caméra gauche-droite équipée de focale 100 mm panchromatique. C'est une petite révolution puisque le besoin de synchroniser précisément le déclenchement des 6 têtes nous a poussés à modifier nos logiciels de gestion des caméras qui jusque-là ne géraient que 4 caméras maximum. Le premier vol d'essai a eu lieu en Février 2005 et ses résultats offrent déjà de belles perspectives... Cette configuration a volé au cours de l'été 2005 sur 2 bonnes moitiés de départements.
6_Têtes
|< précédent
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |
suivante >|
Site internet de la recherche à l'IGN